Inauguration du monument Le Gardien des altitudes, 19 octobre 2000

 

Au nom du doyen de la Faculté de Foresterie et de Géomatique, M. Denis Brière,
du directeur du Département des Sciences Géomatiques, M. Michel Boulianne,
du directeur du Centre de Recherche en Géomatique, M. Keith Thomson
et en mon nom personnel,
j’aimerais remercier le Comité organisateur de nous avoir invité au dévoilement du monument Le Gardien des altitudes.

Le Département des Sciences Géomatiques est le seul établissement d’enseignement à former les arpenteurs-géomètres du Québec et à offrir des programmes d’études universitaires aux 3 cycles (baccalauréat, maîtrise et doctorat). D’ailleurs plusieurs employés du Service Hydrographique du Canada à l’Institut Maurice-Lamontagne sont des diplômés de l’Université Laval.

Depuis plus de 93 ans, le mandat premier de notre Département est de former de jeunes professionnels et de jeunes chercheurs dans le secteur des sciences géomatiques. Les sciences géomatiques regroupent plusieurs disciplines, telles que l’arpentage foncier, la cartographie et les systèmes d’information géographique, la photogrammétrie et la télédétection, la géodésie et bien sûr, l’hydrographie.

Une autre de nos missions est d’assurer une relève dans toutes ces disciplines de la géomatique. Nos efforts, en ce sens, consistent à participer aux recrutements d’étudiants et cela débute par mieux faire connaître au grand public ce qu’est la géomatique et à quoi sert cette science. L’initiative de l’Association canadienne d’hydrographie (Section du Québec) d’ériger un monument et une borne interprétative autour du thème le Gardien des altitudes s’inscrit parfaitement bien dans cette mission de démystifier l’hydrographie et la géomatique.

Le Département des sciences géomatiques se devait donc de participer financièrement à cette initiative et à être présent pour cette inauguration qui a lieu d’aujourd’hui.

Le marché de l’emploi est très favorable pour les finissants en géomatique et nous avons peine à combler toutes les offres d’emploi. Donc, si vous connaissez des jeunes qui se cherchent des carrières d’avenir dites leur de communiquer avec nous…

À chaque printemps, les étudiants et étudiantes du cours d’hydrographie viennent visiter le Service Hydrographique à l’Institut Maurice-Lamontagne. Désormais, nous en profiterons aussi pour faire un arrêt sur le site du Gardien des altitudes. Soit dit en passant cette visite annuelle à l’IML, est aussi une excellente occasion de faire connaître à plusieurs étudiants cette magnifique région qu’est le Bas du Fleuve. Ceci étant dit avec beaucoup de fierté, parce étant moi-même natif de la Région.

Des félicitations tout particulièrement à Jean-Marie Gervais à Bernard Labrecque et à leur équipe qui ont mené à bien ce projet. Ce n’est pas tout d’avoir en tête de bonnes idées, il faut aussi les réaliser concrètement.

En terminant, une invitation : Lors de votre prochain passage à Québec, venez visiter l’exposition permanente sur la Géomatique au pavillon Casault de l’Université Laval. Cette exposition fait une grande place à l’hydrographie et à la navigation. D’ailleurs le Service Hydrographique a grandement contribué à cette exposition en nous prêtant plusieurs appareils reliés à l’hydrographie.

Encore merci de nous avoir invité à cette cérémonie!
Merci de votre attention et bonne fin de matinée.

Rock Santerre
Département des sciences géomatiques
Université Laval