HistoGMT.jpg (4837 octets)

Auteurs: Rock Santerre et Stéphanie Bourgon

4000 av J.-C.
Plus ancien plan topographique connu, une tablette d’argile babylonienne sur laquelle figure une partie de la ville de Dunghi en Mésopotamie.


Extrait de R. Duquette et
E.-P. Lauzon, Topométrie générale, p. 3, EPM, 1996.

v. 3000 av J.-C.
Notions de géométrie pour l’arpentage (Égypte).
3000 av J.-C.
Invention du boulier par les Chinois.
2700 av J.-C.
Création du système sexagésimal pour la mesure des angles par les Babyloniens. On leur doit aussi la division du jour en heures, minutes et secondes.

Extrait de J.-P. Mauray, Comment la terre devint ronde, p. 26, Découvertes Gallimard, 1989
2000 av J.-C.
Sous Sésostris, en Égypte, les terres étaient divisées en parcelles qui déterminaient l’assiette de l’impôt foncier.
1850 av J.-C.
Le papyrus égyptien de Louqsor comporte des calculs d’aires, de volumes et l’écriture de fractions.
747 av J.-C.
Premier calendrier.

1500 av J.-C.

Plus ancien cadran solaire connu.
Premières clepsydres (Égypte, Mésopotamie).


Photographie de R. Santerre, Cité Interdite, Beijing, 1993.

625-546 av J.-C.
Première mesure précise du temps, à l’aide du gnomon par le Grec Thalès de Milet. Thalès aurait déterminé la hauteur des pyramides

d’Égypte en comparant leurs ombres à celle d’un autre objet de hauteur connue (théorème de proportionnalité).

610-546 av J.-C.
Le Grec Anaximandre dresse les premières cartes géographiques.
v. 570-480 av J.-C.
Travaux de Pythagore: en plus de son fameux théorème, on lui attribue celui de la somme des angles du triangle.
v. 515 av J.-C.
Naissance de Parménide d’Élée, qui, le premier, affirme que la Terre est sphérique.
428-348 av J.-C.
Platon, philosophe grec, étudie les sections coniques.
310 av J.-C.
Naissance d’Aristarque de Samos, astronome grec, qui a l’idée du mouvement de la Terre autour du Soleil et procède à la première évaluation scientifique des dimensions de la Lune et des distances de la Lune et du Soleil à la Terre.
IIIe s. av J.-C.
Éléments, d’Euclide, vaste synthèse de la géométrie classique grecque.
287-212 av J.-C.
Le savant grec Archimède complète les livres d’Euclide sur la géométrie de l’espace et développe un procédé de calcul de la valeur du nombre p .

Directions.gif (2922 octets)

Historique du département ] [ Historique de la géomatique ] [ Exposition permanente ]
Historique du GNSS ] [ Cadran solaire ]