Chronologie du positionnement
par satellites GPS (GNSS)

Auteur: Rock Santerre

 

1981

¨ Introduction des micro-ordinateurs personnels IBM-PC.


Extrait de Macrometer


1982

¨ Mise sur le marché du récepteur géodésique mono-fréquence Macrometer V-1000.

 

¨ Premier récepteur commercial géodésique bi-fréquence TI 4100 (Texas Instruments).


Extrait de www.ti.com


Extrait de science.hq.nasa.gov
¨ Premier récepteur GPS (APL-Magnavox) à bord d’un satellite, Landsat 4, lancé le 16 juillet 1982.
¨ Lancement des trois premiers satellites soviétiques GLONASS, le 12 octobre 1982.

  
Extrait de GPS World

1983

¨ Révision, en juin 1983, de la politique sur la précision du SPS (Standard Positioning Service); décision de dégrader le service SPS à 100 m, horizontalement. Par contre, la disponibilité sélective ne sera activée qu’en 1990.

¨ Première densification d’un réseau géodésique par GPS à l’aide de récepteurs Macrometer, à Eifel en Allemagne.

¨ Première expérience GPS en géodésie au Canada (dans la région
d’Ottawa), avec deux récepteurs Macrometer, de juillet à août 1983.

¨ Le président américain Reagan rend l’utilisation civile et internationale de la technologie GPS plus accessible suite à la destruction, le 1 septembre 1983, d’un avion de ligne de la Korean Airlines par des avions de chasse soviétiques. Suite à cette politique, plusieurs manufacturiers GPS se lanceront dans le développement de récepteurs GPS moins dispendieux basés sur des microcircuits intégrés. Le lancement du satellite GPS IIR-12, en juin 2004, sera dédié à la mémoire du président Reagan.

¨ Premier service commercial de corrections différentielles par satellites géostationnaires (Starfix de J.E. Chance) couvrant le golfe du Mexique.


Extrait de www.nmea.org
¨ Norme NMEA 0183, version 1, établie en 1983 (v. 2.01 en 1994 et v. 3.00 en juillet 2000). La National Marine Electronics Association (NMEA) fut créée en 1957.


1984

¨ Premiers utilisateurs commerciaux et civils du système GPS : les géodésiens. Les géodésiens ont été les premiers utilisateurs civils du GPS parce que le mode statique et le post-traitement permettent l’utilisation du GPS même si la constellation n’est pas complète. Les géodésiens seront des pionniers dans le développement de l’utilisation des mesures de phase, en mode relatif, pour les travaux de précision. C’est donc eux qui soutiendront le marché des récepteurs GPS, pendant plusieurs années, après l’explosion de la navette Challenger (voir 1986) qui a ralenti tout le programme spatial américain dont les lancements de satellites GPS.

¨ Première expérience GPS au Québec pour des fins géodésiques à Ste-Foy avec des récepteurs Macrometer en janvier 1984.

¨ Système de référence géodésique mondial WGS-84, publié en 1986, avec un modèle du géopotentiel complet jusqu’aux degré et ordre 180 (tronqué à 18 pour les civils, puis déclassifié en 1991).

 

1985

¨ Premier symposium international GPS tenu à Rockville au Maryland du 15 au 19 avril 1985.

 


¨
Première utilisation du système GPS au Canada pour l’établissement de points géodésiques de 1er ordre.

¨ Premier levé d’arpentage cinématique GPS.
 

1986

¨ Explosion au décollage de la navette spatiale américaine Challenger, le 28 janvier 1986. Les satellites GPS bloc II devaient être lancés par les navettes spatiales.

¨ Premier livre sur le système GPS : Guide to GPS Positioning par Wells et al. (Canadian GPS Associates).

Extrait de www.rtcm.org

¨Première version de la norme DGPS RTCM SC-104 publiée en novembre 1985 (v 2.0 en 1990, v. 2.1 en 1994, v. 2.2 en 1998, v. 2.3 en 2001 et v. 3.0 en 2004). L’organisme Radio Technical Commission for Maritime Services (RTCM) fut établi en 1947.

Directions.gif (3216 octets)
 

Historique du département ] [ Historique de la géomatique ] [ Exposition permanente ]
Historique du GNSS ] [ Cadran solaire ]