À la mémoire de
M. Rafael Niceto Sanchez
(1925-2012)
Université Laval

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de M. Sanchez, ce 20 mai 2012. Il était âgé de 87 ans. Retraité de l’Université Laval depuis 1994, il enseigna au Département des sciences géomatiques à partir de 1976. Ses enseignements et recherches portaient principalement sur l’astronomie géodésique et les projections cartographiques.

Avant son arrivée au Canada avec sa famille, au début de la jeune quarantaine, M. Sanchez était déjà un professeur, un chercheur et un administrateur bien établi dans son pays natal, l’Argentine. Pays qu’il quitta pour des raisons politiques. Entre 1947 et 1975, il fut professeur à l’Université de Tucuman et de Buenos Aires. Notons qu’il a été professeur invité au Département d’arpentage de l’Université du Nouveau-Brunswick à Frédéricton de 1967 à 1969. M. Sanchez a été directeur du Département d’arpentage de l’Université de Tucuman de 1957 à 1967 et doyen de la Faculté de Génie de cette même université de 1971 à 1973. Ses projets de recherche avaient porté sur la gravimétrie (il réalisa des mesures gravimétriques à bord d’un sous-marin), l’observation des marées terrestres, la modélisation de la réfraction atmosphérique sur les mesures géodésiques en montagnes et l’astronomie géodésique. Rappelons qu’il avait complété sa formation d’arpenteur-géomètre à l’Université de Buenos Aires en 1946 et avait obtenu le titre d’ingénieur civil en 1950.

Il a publié ses travaux dans les revues géomatiques suivantes: Bulletin Géodésique, Geoacta, Cesterreichischen Zeitschrift für Vermessungswesen, le Géomètre canadien et Géomatique et il participa à plusieurs réunions géodésiques internationales. Membre de la Commission des Cadrans solaires du Québec, M. Sanchez a également conçu deux magnifiques cadrans solaires. L’un se trouve sur les Plaines d’Abraham à Québec sur le site même de l’ancien Observatoire astronomique et le deuxième se situe dans l’axe central du campus de l’Université Laval. D’ailleurs, ce dernier portera très bientôt le nom de : Cadran solaire Rafael Niceto Sanchez de l’Université Laval, afin d’honorer sa mémoire.

M. Sanchez était une personne d’une grande prestance, toujours impeccablement vêtue et d’une politesse envers tout le monde. Il possédait une vaste culture générale en plus d’être multilingue. Dans ses temps libres, il jouait de l’harmonica sur des airs argentins et était un grand amateur de football (soccer).

Sur une note plus personnelle, je garderai toujours d’excellents souvenirs de mon collègue et professeur. Je me remémore tout spécialement  les souvenirs de l’été 1981 où j’ai passé de nombreuses soirées à observer les étoiles sous la supervision de M. Sanchez. Ce furent mes premières expériences en recherche dans le domaine de la géodésie, cela a eu une influence marquante sur ma future carrière professionnelle.

Au nom du Département des sciences géomatiques de l’Université Laval et en mon nom, nous adressons nos sincères sympathies à son épouse, à ses quatre enfants et à ses petits-enfants et arrière-petits-enfants.

 

Rock Santerre, professeur, Département des sciences géomatiques,
Université Laval, 24 juin 2012.